Union Sportive Lapalutienne : site officiel du club de foot de LAPALUD - footeo

INTERVIEW DE JEAN-LOUIS RUS

INTERVIEW DE JEAN-LOUIS RUS.

Merci Jean-Louis de prendre le temps de répondre à ces quelques questions.

- Jean-Louis les gens aujourd'hui te connaissent comme l’entraîneur de l’équipe U10 U11, mais avant ce statut quelle a été ton parcours dans le football ?

Bonjour David, j’ai commencé le football à l’âge de 9 ans à Lapalud en poussin, ensuite en pupille je suis allé 1 an à Blondel avant d’être recruté par le SC Orange. J’y ai joué mes 2 années de minimes ligue puis j’ai fait 1 saison en 15 national à la MJC Avignon. Je suis retourné au SC Orange puis en junior je suis allé à Pont-Saint-Esprit. En sénior j’ai joué à Saint Just d’Ardèche, Mondragon et une année à l’US Lapalud. En sénior j’étais plus pour l’ambiance que pour la compétition.

-Cela va faire combien de temps que tu es au club de l’USL, et comment à commencé cette aventure?

J’ai commencé à entrainer les petits quand mon fils a voulu jouer au foot. A l’époque l’éducateur des débutants était Fred MANAVELLA. Il m’avait demandé si je voulais m’occuper des baby (U6 car à l’époque les licences commence en U7 ). Ensuite j’ai fait 3 années de débutants. Cette année je m’occupe donc des U10 –U11 car je suis mon fils. Actuellement c’est ma 5ème année aux seins des éducateurs de l’U.S.L.

- Quel regard portes-tu sur le club du point de vue sportif?

Je pense que pour les jeunes du village c’est un bon club. Nous avons de bonnes infrastructures, une très bonne équipe de dirigeants et de bénévoles. Cette année malgré quelques départs de jeunes, nous avons des équipes dans toutes les catégories avec minimum 2 éducateurs par équipe. Il ne faut pas oublier que nous avons pris la "relève" de certains bénévoles et que d’autres nous relèveront dans les années à venir. C’est aussi grâce aux personnes qu’il y avait avant nous que nous pouvons avoir encore nos équipes de jeunes. Chacun à son époque a amené sa pierre à l’édifice et c’est ainsi qu’un club progresse. Depuis 2 saisons nous avons un photographe qui publie chaque Week-end les photos sur le site.

Malgré tout cela, je suis un peu déçu par rapport à l’investissement des séniors car il ne faut pas oublier que financièrement ce sont les jeunes qui sont le plus rentable pour le club. Donc pour les tournois des jeunes j’aimerais qu’il y est plus d’investissement des séniors, car pour nos jeunes ce sont leurs "idoles". Ils représentent beaucoup pour eux et tous les dimanches de nombreux jeunes sont au bord du stade à les "admirer". Donc si pour une journée ils pouvaient leur rendre, ça leur feraient plaisir. Tous les jeunes ont dans leur tête en souvenir la ½ finale Roumagoux où ils ont donné la main. Pour eux, c’était un rêve.

-Ton meilleur souvenir à l’U.S.L?

Mon meilleur souvenir à l’U.S.L remonte à loin. Il me semble que c’était en 1984 ou 1985. C’était ma première année de foot et à l’époque il y avait la coupe nationale des poussins. Nous avions passé le 1er tour en gagnant tout nos matchs à Bollène. Ensuite nous avions encore tout gagné à Cavaillon. Il y avait tous les clubs du district. Cela nous avait permis de nous qualifier pour aller à Vallauris. L’U.S.L avait fait un car et il était rempli. Il y avait une très bonne ambiance. Malheureusement nous avions perdu 1 seul match 1 à 0 et nous avions fini 3ème en battant l’OGC Nice. Nous avions loupé notre place pour le Parc des Princes car le vainqueur joué en lever de rideau de la Coupe de France. A l’époque notre entraîneur était Marc SERRES et le responsable des jeunes était Monsieur Georges FAURE qui a été bénévole au club pendant de grandes années et le président Monsieur Elio CEPPINI qui était un "Monsieur" au sein du club.

-La saison 2012-2013 ton avis en tant qu’entraineur U10 U11 ?

Cette année, je m’occupe des U10-U11 le samedi pour les matchs. Franck MARTINEZ s’occupe de l’entraînement le mercredi et quand il peut il vient le samedi. Nous allons avoir une saison "d’apprentissage" car nous passons du jeu à 5 sur un tout petit terrain à un jeu à 7, sur un grand terrain, qui est totalement différent.

Nous avons que des 1ère années, donc il y a un temps d’adaptation. On possède un bon groupe de joueurs qui progresse rapidement. Les débuts ont été difficiles mais depuis cela va beaucoup mieux. Nous réussirons de bonnes choses, les enfants sont appliqués et motivés. Ils sont tous présents aux entraînements et cela se voit le samedi.

Mais avant tout, nous sommes là pour leur donné du plaisir et les motivés à progresser tout en leur faisant comprendre, qu’avant tout le football est un jeu, donc un plaisir. 

- Jean-Louis n’est-il pas difficile de coacher son fils ?

Non, coacher son fils n’est pas compliqué, car sur le terrain, pour moi c’est un joueur comme les autres. C’est sûrement pour lui que cela doit être compliqué, car c’est lui qui doit montrer l’exemple. Je suis peut être plus strict avec lui qu’avec un autre. Mais il ne s’en plaint pas.

- Ton avis sur le fait que ta compagne est attaquante de l’équipe féminine de l’USL depuis 2 ans et sur l’équipe féminine?

Effectivement, cela fait 2 ans qu’elle a commencé le foot. Elle a pris ma relève (Rire). L’équipe féminine a commencé il y a 2 ans suite à quelques mamans qui avaient lancé l’idée. Elle est très contente et après des débuts difficiles elles sont devenues très compétitive tout en prenant énormément du plaisir. Il y a de plus en plus d’équipe féminine. Il y a une bonne ambiance dans leur groupe.

-Ton équipe préférer? Joueur?

Mon équipe de cœur est l’Olympique de Marseille. C’est elle qui a bercé mon enfance. C’est le premier stade pro dans lequel je suis allé et il y avait une ambiance formidable. C’est un stade, une ville qui respire le foot.

Par contre je n’ai pas de joueurs préférés, il ya tellement de bons joueurs avec des styles différents. Je préfère un joueur efficace qui joue simple à une touche de balle qu’un joueur qui drible 3 adversaires et qui avance pas. Le foot est un sport collectif, donc un joueur "brille" si il a une bonne équipe autour de lui. On gagne à 11, on perd à 11. Je préfère de belles actions à une touche de balle, plutôt qu’une joueur qui par tout seul.

-Le petit mot de la fin?

Il ne faut pas oublier que le foot est un jeu, un plaisir. Que l’on gagne ou que l’on perde cela ne changera rien à notre vie. J’espère aussi que tous les enfants que j’ai eu à m’occuper au sein du club n’oublie jamais les règles de bases : le respect : de l’adversaire, de l’arbitre de ses équipiers, des supporters et quand l’on rentre sur le terrain on doit faire le maximum tout en respectant les règles.

J’aimerais aussi remercier toutes les personnes du club présentes cette année et toutes celles qui ont été bénévoles à un moment ou à un autre depuis 1932 et tous les sponsors qui nous aident financièrement. C’est grâce à tous que nous sommes encore là aujourd’hui, en espérant que le club perdure pour nos jeunes du village car le foot est une très bonne "école de la vie".

Il ne faut pas oublier que l’avenir d’un club, c’est les jeunes. Il faut faire le maximum pour leur donner l’envie de rester.

Merci David, à bientôt au bord des stades.

Merci Jean-Louis pour ces réponses ça était un plaisir de t’interviewé et bonne continuation.

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 8 Dirigeants
  • 2 Entraîneurs
  • 7 Joueurs
  • 13 Supporters